Insyde, soyez les bienvenus !

Insyde combat la fracture du numérique ! Ici, vous trouverez des machines d’occasion 64 bits optimisées et installées sous Linux Debian 10 au prix symbolique de 55€55 (Insyde est une association, elle ne facture pas la TVA).

Masi si vous souhaitez une machine neuve, c’est aussi possible, avec une configuration de base à 800 €, optimisée à 1200 €, avec en prime un système Windows 10 en machine virtuelle à l’intérieur de votre Debian. L’avantage ? La sécurité ! Votre Windows n’est accessible que par la machine hôte, seule visible depuis l’extérieur.

D’ailleurs, ce genre de configuration vous amènera peut être à virtualiser votre ancien Windows XP pour le protéger derrière une Debian. Ainsi, vous conservez votre configuration et vos programmes (je sais, vous avez perdus les disques d’installation…).

Mais si vous êtes graphiste, si vous avez envie de performances, et d’une belle interface graphique (Gnome 3 ou KDE 5), avec la possibilité de faire tourner des jeux puissants, voyez un exemple de configuration à 900 €, et une autre à 1500 € pour les vidéastes et les Gamers fous !

Insyde ne s’adresse pas qu’aux particuliers. Vous, qui êtes un entrepreneur, sans vouloir vous blesser, dîtes moi le coût annuel de vos licences pour votre serveur SQL, Exchange, web, Active Directory…

Mmmh, bien. Et maintenant si je vous dis que ces services existent sous Linux, et que tous ceux qui ont besoin de sécurité, de fiabilité, de stabilité optent pour ces serveurs ? Et que leur licence est gratuite ?

Peut être alors penserez vous que vous feriez une meilleure utilisation des ces ressources informatiques pour les ressources humaines.

Un serveur fonctionnel sous Linux ne demande pas d’intervention. Vous serez quand même rassuré par le contrat de maintenance du serveur, qui inclue les sauvegardes intégrales des systèmes, ainsi que les interventions d’urgence (toujours se méfier des Russes…)

Les mêmes systèmes CentOS, sécurisés par le SELinux développé pour la NSA américaine, sont proposés aux pays émergents. Question d’assurer leur indépendance.

Insyde a pour objectif la réduction de la fracture du numérique, et la promotion des logiciels libres. Soyez donc les bienvenus !